Archive dans 27 mai 2014

« Big Bang Territorial »

« Big Bang Territorial » :

un grand débat démocratique s’impose

Dès la déclaration de politique générale du nouveau Premier Ministre annonçant autoritairement un bouleversement territorial avec une mise au standard libéral des Institutions Françaises, de multiples réactions ont témoigné du danger que cela représentait pour la démocratie, les services publics mais aussi pour l’emploi.

La parution de la loi sur l’organisation territoriale est venue confirmer, dans l’esprit comme dans le texte, les objectifs poursuivis par le Gouvernement.

Dans le même temps a été annoncée une ponction de 50 milliards d’euros sur les politiques publiques dont 11 milliards sur les collectivités locales, portant un coup sérieux à leur fonctionnement et à leur investissement public.

Il convient, face à ce « big bang territorial », de croiser les différentes analyses, intensifier les échanges entre les élus locaux et parlementaires. Il s’agit également de dégager des pistes de solutions alternatives pour démocratiser les institutions et donner enfin aux citoyens les moyens de participer aux décisions et de se prononcer souverainement.

Intervenant :

 

Michel BARRIER                 Vice-Président du Conseil général de Seine-Maritime,

Président de l’ADECR 76,

Membre du Bureau national de l’ANECR

Cette session aura lieu le :

Samedi 14 juin 2014à partir de 9 h 30

Salle Léopold de Lisle – 50700 Valognes

Un repas sera pris sur place

Inscription

Rencontre de 60 nouveaux et anciens élus à l’initiative des Adecr76 et 27

Grand-couronne le 17 mai 2014

Rencontre de 60 nouveaux et  anciens élus à l’initiative des Adecr76 et 27 sous l’égide du cidefe-normandie

Les élections municipales ont permis, en Seine maritime ( c’est moins vrai pour l’Eure) de reconduire dans leurs fonctions toutes les équipes municipales sortantes soutenues par les adecr 76 et 27. Dans ces équipes, les renouvellements ont parfois été importants favorisant l’émergence de nouveaux élus, de femmes, de jeunes, de citoyens convaincus et motivés mais pour une majorité sans expérience municipale et pour beaucoup sans appartenance politique à aucun parti.

de gauche à droite. M Larmanou, H Klein, N Wazyliszyn , M Barrier et B Lecoeur.Or, il est plus que jamais nécessaire, aujourd’hui de bien connaître les collectivités, leurs compétences, leur cadre législatif et réglementaire mais aussi les menaces qui pèsent sur elles comme il est indispensable d’identifier les outils et les marges de manœuvre qui sont les leurs dans un contexte mouvant et à l’avenir flou et pour le moins indécis.

Il est utile aussi de conforter les réseaux existants, de les faire connaître et de rapprocher anciens et nouveaux élus les uns profitant de l’expérience des autres et les autres des pratiques et idées nouvelles des premiers.

C’était donc le moment, le bon moment, pour le cidefe-normandie d’organiser une formation de nature à répondre à ces nécessités.

Avec le concours des Adecr 76 et 27, celle-ci s’est organisée samedi dernier à Grand couronne et a permis de réunir plus de soixante participants représentants de nombreuses villes des 2 départements.

Il revenait à Michel Barrier, Président de l’Adecr76, membre du bureau national de l’Anecr vice-président du CG76 et à Boris Lecoeur, président du cidefe-normandie d’accueillir les stagiaires.

Les questions politiques, après les annonces du 1er ministre concernant le devenir des collectivités et notamment des départements et Régions ont alimenté un échange de grand intérêt  entre les participants, Thierry Foucaud, sénateur, apportant quelques précisions parlementaires et rappelant les élections sénatoriales prochaines, Noël Levillain, soulignant les compétences et les dangers de la future Métropole de Rouen dont il est vice-président, Céline Brulin analysant de façon un peu plus affinée les résultats des élections municipales dans le 76, Marcel Larmanou partageant sa préoccupation sur la suppression des départements, Hélène Klein faisant partager son expérience d’élue de Rouen et de nombreux intervenants faisant part de leurs motivations mais également de leurs attentes et de leurs préoccupations.

Des questions précises notamment en matière de droit mais aussi de contenu de formation ont émergé. Ainsi des demandes fortes de formation en matière de connaissance des finances locales et plus précisément d’apprentissage de lecture des budgets municipaux sont revenues souvent. Il reviendra, bien entendu, au cidefe normandie en lien avec le cidefe national d’y répondre dans les meilleurs délais et de l’inscrire dans le programme 2014 que présentait et complétait Boris Lecoeur, un programme qui inclut des formations très diverses que vous pouvez retrouver sur le blog du cidefe normandie. La nécessité d’un pôle ressources a également été exprimée.

60 participants pour un échange enrichissant pour tous.

A l’issue de la matinée de travail dont chacune et chacun a reconnu l’utilité, un déjeuner convivial a permis de nouer un peu plus encore les liens et d’échanger des adresses mail et n° de téléphone qui s’avèreront précieux au cours de ce mandat nouveau qui débute sous des auspices bien inquiétants pour les collectivités locales et leurs élus.

 

Philippe JOUVIN