Elus, syndicalistes, salariés :

Comment agir ensemble pour maintenir et développer l’emploi industriel ?

Objectif : Comment identifier les élus, avec les syndicalistes et les salariés, peuvent agir, de la Commune au Parlement européen, en faveur du maintien du tissu productif et de la « réindustrialisation » des territoires.

Le secteur industriel emploie aujourd’hui moins de 25 % de la population active française contre près de 40 % au début des années 1970. En 40 ans, plus de 2,5 millions d’emplois industriels ont ainsi été supprimés, certains en raison des gains de productivité engendrés par le progrès technique, beaucoup suite à des délocalisations.

La France serait-elle sur le point, en dépit de la création d’un Ministère du Redressement Productif, de devenir un musée à ciel ouvert, misant uniquement sur le secteur des services et l’économie résidentielle ?

Dans les territoires, les élus, les syndicalistes, les salariés et de nombreux acteurs de la vie locale ne l’entendent pas ainsi. Reprises d’entreprises par des salariés regroupés en coopératives, organisation d’ateliers législatifs visant à créer un droit de préemption ou à interdire les licenciements boursiers, propositions de reconversion d’activités vers des filières socialement et écologiquement utiles, les exemples se multiplient et poussent à l’action collective pour maintenir et développer l’emploi industriel.

Vendredi 7 juin 2013 – de 14 h à 18 h –

Bibliothèque municipale, Salle Andrée Chédid – ALIZAY –

Avec notamment :

Jacky HENIN Député européen

Jean-Luc LECOMTE Conseiller régional de Haute-Normandie

Gabriel COLLETIS Professeur d’économie à l’université de Toulouse 1

Auteur de « l’urgence industrielle »

Zahir MECHKOUR Maire adjoint d’Alizay

Un responsable syndical M. Real

Un représentant syndical d’une entreprise en lutte (Pétroplus)