Archive dans 10 février 2011

Homme, nature, énergie, quelle politique ?

Formation du cidefe-normandie
Homme, nature, énergie, quelle politique ? avec Luc Foulquier un homme, une nature et une belle énergie.

Quels sont les enjeux sociaux, économiques et environnementaux que portent les choix énergétiques qui peuvent être mis en œuvre ? Dans une région comme la Normandie fortement impactée par les problèmes énergétiques qui vont du nucléaire à l’éolien en passant par l’industrie pétrolière, une approche écologique et politique de ces sujets majeurs était indispensable pour éclairer la réflexion de chacun, aider au discernement des élus à un moment où des pressions fortes s’exercent sur eux pour emporter leur décision.

cidefe_3-02-11.jpgAussi, c’est avec beaucoup d’intérêt que des élus de haute et Basse Normandie et de la région parisienne (cette formation était annoncée dans le programme du Cidefe national) ont participé à la formation organisée par le Cidefe-Normandie le 3 février dernier à Rouen, animée par Roland Charlionnet avec un intervenant haut en couleurs Luc Foulquier.

Car si Luc Foulquier connait bien, très bien son sujet, chacun a pu apprécier sa verve, son humour et sa pédagogie bien aidé en cela par son accent chantant du Sud (il est marseillais !) et comme il le dit lui-même par son goût du… bavardage.

Ingénieur-chercheur en écologie, auteur de Marxisme et Environnement, il a participé à la création de la revue « Avancées scientifiques et techniques ». Il est membre de la commission « environnement » du PCF depuis 1974. Son propos mêle donc l’expérience scientifique et la visée politique. Et il conduit son auditoire à sa propre réflexion, à s’interroger sans jamais répondre par oui ou non (c’est une ligne de conduite) aux nombreuses questions qui lui sont posées tant sur le nucléaire, l’éolien offshore, les énergies fossiles ou renouvelables qu’ils lient en permanence aux décisions d’un système dont nous avons compris qu’il le combattait le système capitaliste. « En matière d’écologie, explique t’il, il ne doit pas y avoir de dogme et la vraie démocratie basée sur la connaissance est de chercher la nuance. Et l’écologie doit se penser dans un cadre global, celui des besoins humains : l’énergie, la nourriture et l’eau. La question est alors éminemment politique : quel mode de développement, voulons nous ? »

L’énergie, source de conflits planétaires, politiques publiques de la recherche, programme nucléaire et liens des énergies entre elles, les questions de fond auront été abordées et développées avec le sens de la clarté, de la conviction des gens passionnés. Luc Foulquier est de ceux là. 3 heures en sa compagnie et comme par enchantement l’écologie devient une thématique moins confuse, plus proche de notre réalité et en phase complète avec nos convictions. Merci Luc Foulquier pour ces éclairages.

C’était un moment à mémoriser. Un enregistrement vidéo de cette formation a été effectué. Il sera après montage à la disposition de ceux qui le souhaiteront et …gratuit. Libre de droits, il sera donc utilisable pour des projections organisées qui permettront de donner d’autres développements à cette enrichissante et… énergisante rencontre !

Philippe JOUVIN

Comptes de campagne, communication en période électorale et compétences du Département

Les candidates et candidats aux élections législatives, municipales, cantonales et les mandataires financiers doivent prendre connaissance des fondements politiques de la loi de 1990 relative « à la limitation des dépenses électorales et à la clarification du financement des activités politiques ».

Le matin, cette formation permettra d’aborder la tenue des comptes de campagne, le rôle des mandataires financiers, la campagne pour les dons, la souscription et les questions de communication et de propagande électorale.

L’après-midi, un éclairage sera apporté sur les principales attributions du département à la veille des élections cantonales, au lendemain de l’adoption de la réforme territoriale et après les transferts de responsabilités effectués depuis 1982.

Jeudi 17 février 2011 – de 9 H à 16h30
Antenne de l’Eure du cidefe-normandie
63, rue Saint-Thomas. EVREUX. Avec la participation de :

Serge Leblond Comptable
Frédéric Weyl (sous réserve) Avocat au Barreau de Paris
Michel Barrier, Vice-président du Conseil Général 76, Membre du Bureau national de l’ANECR.